Passage de la RT 2012 à la RT 2020 ; qu’est-ce que cela va changer ?

La RT2012 est BBC quand la RT 2020 sera BEPOS

D’un point de vu technique, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) s’applique aux Bâtiments de Basse Consommation (BBC) alors que la réglementation thermique 2020 (RT 2020) elle, correspond aux Bâtiments à Energie Positive (BEPOS).

Eneffet, la RT 2012 lutte contre la consommation d’énergies primaires, des bâtiments neufs, dans le but d’atteindre la consommation annuel de 50kW:m²/an.

Dans le but de toujours améliorer les performances énergétiques des constructions neuves, les nouvelles constructions devront être à énergie positive ; cela signifie que l’énergie produite, devra être supérieure à l’énergie consommée par le bâtiment et ses occupants.
Comme indiqué précédemment, la RT2012 conssacre 50kW/m²/an au chauffage du bâti, alors que la RT2020 elle n’en consacrera que 15, soit plus de 3 fois moins !

Enfin, outre la consommation en chauffage et rafraîchissement du logement, la RT 2020 fixe également une limite globale de consommation d’énergie. En effet, pour être certifié RT 2020, le logement ne devra pas dépasser une consommation générale d’énergie primaire fixée à 100kW/m²/an.

De nouveaux usages incorporés à la RT 2012

Actuellement, la  RT 2012  prend en compte cinq usages qui sont :

  • le refroidissement
  • le chauffage
  • la production d’eau chaude sanitaire
  • l’éclairage
  • les auxiliaires (ventilateurs, pompes, etc.).

La RT 2020 va elle imposer de nouveaux usages, qui viendront s’ajouter à ceux de la RT 2012 déjà existants, tels que :

  • l’utilisation des appareils ménagers
  • les appareils électroniques (ordinateurs, télévision, réfrigérateur)
  • les effets du carbone de la construction.

L’individu sera au cœur de la RT 2020

Avec l’application de la RT 2020, toute personne souhaitant réaliser une construction neuve sera sensibilisée à consommer moins d’énergie. En effet, les évolutions techniques et technologiques qui diminuent la consommation de nos équipements ne suffisent pas à atteindre le seuil du zéro gaspillage énergétique.

Pour atteindre cet objectif, l’individu sera au cœur de la RT 2020 puisque c’est l’évolution comportementale et l’éducation des générations futures qui nous permettront de respecter la norme RT 2020 et celles à venir, en consommant moins et mieux.